Devenir Créateur sur YouTube ne tient qu’à un clic.
Mais proposer du contenu de qualité est déjà plus complexe.

De plus en plus de personnes se lancent dans l’aventure YouTube pour différentes raisons et avec parfois avec des buts radicalement opposés. Le GuidePhotoVideo.fr n’est pas là pour juger du bien fondé de votre motivation, mais il semble important pour nous de rappeler que la recherche de popularité, d’argent ou de « privilèges » ne doit jamais être la source principale de motivation. Pourquoi ? Tout simplement parce que la pérennité d’une chaîne ne peut être garantie qu’avec une motivation sans faille, une réelle passion pour la création de son contenu et une envie de partage et d’échange avec sa communauté. Créer du contenu est chronophage et entretenir le lien avec sa communauté encore plus. Ainsi, ce n’est qu’en associant Passion et Travail que vous arriverez à atteindre une audience qualitative, également passionnée par votre contenu et qui interagira plus facilement avec vous.

Pour débuter sur YouTube, rien de plus simple : un smartphone récent est amplement suffisant.

Celui-ci propose en effet une caméra digne de ce nom et vous permet même de directement réaliser un montage puis de publier votre vidéo. Alors pourquoi investir dans un boîtier ? Les deux principales raisons selon nous sont la polyvalence et l’ergonomie qu’offrent une « vraie » caméra. Même si le smartphone à l’avantage de vous accompagner partout où vous allez et qu’il vous suffit de le sortir de la poche pour filmer n’importe quoi n’importe quand, son utilisation n’est pas toujours simple et nécessite une certaine maîtrise ainsi que des applications spécifiques et des accessoires pour s’éloigner d’un rendu trop amateur. Pour plus d’information, nous vous invitons à lire notre article sur la vidéo au smartphone.

Etape 1

Votre besoin

La meilleure caméra pour YouTube n'existe pas.

Lorsque l’on cherche à s’informer sur le matériel conseillé pour débuter sur YouTube, en VLOG ou de façon plus générale en vidéo, il n’est pas rare de tomber sur du contenu ventant les mérites d’une caméra qui serait soi-disant « la meilleure caméra pour… ». Si vous êtes septique, demandez vous s’il existe une voiture qui serait la « meilleure voiture pour rouler » ? Ces choix sont subjectifs et dépendent de nos propres besoins. Prenez pour exemple Peter McKinnon qui utilise principalement un énorme Canon 1DX mkII (plus de 6000€ et 1,5kg boîtier nu !) alors que d’autres utiliseront plutôt un petit Sony RX100 (800€ et 300g au total pour la version V). Ces deux solutions sont excellente à partir du moment ou vous en faites quelque quelque chose de créatif et d’intéressant.

Voici un petit guide qui devrait vous aider à mieux cerner votre besoin.

Je souhaite me filmer seul, face caméra

Pour vous filmer vous-même, deux options s’offrent à vous :

  • Tenir votre caméra à bout de bras
    L’idéal pour cette première option est d’utiliser un boîtier qui possède un écran réversible (« écran orientable avec orientation selfie » dans notre formulaire de recherche). Ce n’est pas indispensable mais d’une aide certaine. Par ailleurs, assurez-vous que l’auto-focus continu en vidéo du boîtier soit rapide et performant, sans quoi vous serez souvent flou à l’image… Enfin, choisir un boîtier avec une bonne stabilisation du capteur est un réel gain en qualité ressentie pour votre audience.
  • Placer votre caméra sur un trépied ou un gorillapod
    Dans ce deuxième cas, l’utilisation d’un écran réversible reste toujours très utile et agréable. Côté auto-focus, nous pouvez choisir de toujours garder la même distance avec votre boîtier et donc de passer celui-ci en focus manuel. Mais si vous souhaitez avancer et reculer, un bon auto-focus est là aussi indispensable. Côté stabilisation du capteur, peu importe ici étant donné que votre boîtier est fixe.

Si vous souhaitez uniquement réaliser des VLOGs, nous avons un article dédié sur ce sujet !

Je souhaite filmer en intérieur

La basse lumière est le pire ennemis du smartphone et de la caméra entrée de gamme. Mais il est tout à fait possible de filmer de façon très qualitative avec n’importe quel boîtier du moment que l’on éclaire correctement sa scène. Ainsi, peu importe votre caméra, l’essentiel est de filmer dans une pièce suffisamment lumineuse et claire. L’idéal est donc de filmer de jour face à une fenêtre voilée par un voile blanc ou de se positionner de profil par rapport à cette source de lumière pour obtenir une lumière qui donnera plus de relief à votre visage. Dans ces deux cas, essayez de rester proche de la fenêtre afin d’obtenir une lumière la plus douce possible.

Avec cette technique, vous risquez d’être confronté aux problèmes suivants :

  • Un risque de changement de luminosité durant votre vidéo en raison du passage de nuages
  • L’impossibilité de filmer en soirée ou de nuit
  • L’obligation de terminer coûte que coûte votre vidéo relativement rapidement pour que la luminosité n’est pas le temps de trop changer
  • Etre disponible en journée pour filmer

La solution à ces problème est d’utiliser d’autres sources de lumière pour ne pas dépendre du soleil et de la météo. Premièrement il faut exclure de votre réflexion toutes les sources que vous possédez chez vous : plafonnier, lampe de chevet, lampe décorative ou sur pied,… Celles-ci ne forment pas une bonne base pour constituer un éclairage satisfaisant. Il est indispensable pour vous d’envisager l’achat (ou la location) d’au moins une lumière continu sur pied relativement grande pour obtenir un éclairage doux et qualitatif.

Nos recommandations :

Je souhaite filmer en extérieur

Pas de soucis particulier si vous souhaitez filmer en extérieur mis à part l’utilisation d’un micro vous permettant de réduire le bruit du vent.

Je souhaite enregistrer ma voix

Du bon son n’est pas une option !

Comme nous venons de l’évoquer plus haut, un (très) bon son est indispensable pour n’importe quelle réalisation vidéo et la création de contenu sur internet ne déroge pas à cette règle. La très grande majorité de votre audience préférera une vidéo à l’image peu qualitative avec du très bon son plutôt que l’inverse.

Le GuidePhotoVideo.fr proposera bientôt un guide de micros pour tous les budgets et besoins. Mais en attendant, voici quelques solutions que nous pouvons dors et déjà vous recommander :

  • Pour enregistrer des sons à la volée, très facilement : Micro semi-canon a fixer sur votre boîtier
    Attention cette solution ne permet pas d’isoler une voix d’un bruit ambiant trop fort. Veillez à toujours rester proche (moins de 2 mètres) du micro lorsque vous parlez. Il existe une autre version plus économique mais avec moins d’options.
  • Pour enregistrer une voix précise : Micro cravate (lavalier) à fixer sur la personne qui parle
    Cette solution est très intéressante pour isoler une voix mais est moins pratique que la première car il est nécessaire d’équiper un sujet unique et si plusieurs personnes souhaitent parler vous vous retrouvez alors bloqué. De plus, même si un micro cravate est peu coûteux, si vous souhaitez plus de liberté il vous faudra opter pour un kit sans fil (solution utilisée et recommandée par Olivier Schmitt pour ses tutoriels en extérieur).

A noter que pour ces deux premières solutions, votre boîtier doit proposer une entrée Jack 3.5.

  • La dernière solution qui s’offre à vous est l’utilisation d’un enregistreur externe mais cela vous demandera un travail supplémentaire de synchronisation lors de la réalisation de votre montage. Ce n’est pas une solution que nous recommandons pour débuter sur YouTube.

Je souhaite voyager léger

Nous souhaitons tous voyager léger, mais pouvons-nous toujours nous le permettre ? Il s’agit d’une vraie question qu’il faut absolument se poser.

Cependant vous ne pourrez pas y répondre de façon objective si vous débuter dans la vidéo (ou la photo). En effet, si tel est votre cas, vous n’avez pas forcément conscience du rapport entre le poids d’un boîtier et se performances/caractéristiques.

Pour faire simple, partez du principe que lorsque vous croisez un boîtier de type Refex, celui-ci sera plus lourd et encombrant que son équivalent (s’il en existe) en Hybride. Cela est notamment dû à la mécanique du miroir d’un Reflex. Ainsi, si votre priorité première est d’économiser le moindre gramme, vous pouvez directement éliminer les Reflex de votre liste de choix. La solution extrême serait de filmer au smartphone, mais vous vous en doutez, ce n’est pas très recommandable pour de nombreuses raisons : ergonomie discutable, faible autonomie, surchauffe possible, qualité passable,… Tournez-vous donc vers un appareil photo Compact performant ou idéalement un Hybride d’une taille et d’un poids qui vous conviendra (sans oubliez que ce dernier doit être équipé d’un objectif qui ajoutera lui aussi du poids à votre bagage).

Sachez tout de même que si certains boîtiers sont lourds, c’est également pour proposer une prise en main plus équilibrée et agréable. En effet, une différence de poids trop importante entre le boîtier et l’objectif peut être dérangeant pour certaines personnes. Pour exemple, imaginez un petit a6400 avec un énorme 100-400 !

Je souhaite également faire de la photo

N’importe quel boîtier aujourd’hui permet de réaliser de belles photos sauf réserve bien évidemment de savoir s’en servir et de faire preuve de créativité.

Etape 2

Votre budget

En cours de rédaction.

Vous trouverez ci-dessous une sélection de boîtiers que nous pouvons vous recommander pour vos projets sur YouTube.

L’ensemble des boîtiers ci-dessous possèdent les caractéristiques suivantes :

Pour se lancer

Canon M50

Le Canon M50 est arrivé sur le marché en avril 2018 et offre un compromis très intéressant pour débuter en vidéo.

e M50 vient littéralement mettre au placard son prédécesseur le M5. Il s’agit en effet du premier Hybride Canon proposant de la 4K/UHD et des performances à la hauteur de la concurrence. Il est équipé d’un capteur CMOS APS-C de 24Mpx avec une sensibilité allant de 100 à 25600 ISO. On regrettera juste qu’il s’agit d’un capteur recyclé du M5 et du 80D. Le M50 propose un mode vidéo FullHD allant jusqu’à 50 ou 60 images par seconde afin de vous permettre de réaliser des ralentis. Il est également possible de filmer en 100 ou 120 images par seconde mais uniquement en qualité HD (720p), c’est un peu dommage mais cela ne devrait pas être très dérangeant si vous débutez seulement. Son écran réversible vous permettra de réussir vos cadrages en toutes situations et il vous sera même possible de brancher un micro externe en Jack 3.5.

Ce boîtier conviendra parfaitement aux personnes souhaitant s’essayer à la prise de vue vidéo dans un budget maîtrisé. Il conviendra également très bien à la réalisation de vidéos et VLOGs pour les réseaux sociaux. Il vous est même possible de choisir entre deux couleurs de boîtier : noir ou blanc.

La nouveauté

Sony a6400

L'a6400 est un boîtier ultra performant qui possède beaucoup d'atouts mais pour un budget relativement élevé.

Le but de Sony avec ce nouveau boîtier n’est pas de concurrencer l’a6500 mais de proposer une solution efficace pour les personnes recherchant un boîtier polyvalent, léger et doté d’un écran réversible. Car oui, jusqu’à présent, Sony n’avait encore jamais proposé ce type d’écran sur ses boîtiers Hybride. Notre seul regret est que cet écran se retourne vers le haut du boîtier et il devient donc compliqué de voir celui-ci si vous utilisez un micro externe fixé sur la griffe supérieure (il est possible de déporter le micro sur le côté en utilisant une barrette). Côté performance, l’a6400 est doté d’un auto-focus ultra performant qui est capable de suivre les yeux d’animaux ou des formes. Son capteur n’est pas stabilisé mais cela n’est pas forcément indispensable si vous utilisez des objectifs qui ne sont.

Ce boîtier conviendra à toute personnes souhaitant s’équiper d’un boîtier performant et réactif autant en vidéo qu’en photo. Son écran réversible vous offrira également une grande flexibilité en toutes situations. Vous n’aurez pas grand chose à lui reprocher si ce n’est un petit manque d’ergonomie.

L'alternative

Panasonic Lumix G80

Les boîtiers Panasonic Lumix sont réputés pour leur ergonomie et confort d'utilisation.

Le G80 remplace le fameux G7 très utilisé des vidéastes amateurs, il offre de meilleures performances et un capteur stabilisé. Cela vous permettra d’économiser sur les optiques étant donné que celle-ci n’aurons pas besoin d’être stabilisées. Son capteur Live MOS Micro 4/3 de 16Mpx n’est pas le plus définit ni le plus performant du marché dans cette gamme de prix mais il permet d’utiliser des optiques plus légères et moins coûteuses que celles proposées sur les capteurs plus grands comme les APS-C précédents. Attention tout de même, avec ce boîtier il sera plus compliqué de réaliser un travail sur la faible profondeur de champ mais à l’inverse plus simple de réaliser des zooms importants en raison du facteur d’agrandissement. Le G80 est plus volumineux que les autres boîtiers proposés ci-dessus, mais il offre ainsi une meilleure prise en main et un plus grand confort d’utilisation, notamment pour les grandes mains. Son boîtier tropicalisé ravira également les aventuriers ou reporters.

Ce boîtier conviendra aux débutants souhaitant s’équiper d’un boîtier robuste et efficace sur le terrain. Son écran réversible vous offrira également une grande flexibilité en toutes situations et son petit capteur stabilisé vous permettra d’économiser sur les objectifs.

L'incontournable

Panasonic Lumix GH5

Le boîtier Micro 4/3 le plus remarquable dans cette gamme de prix, notamment en vidéo.

L’un des boîtiers les plus convoités de 2017/2018, le GH5 n’est plus à présenté, il a beaucoup fait parlé de lui et pour cause. 4K/UHD jusqu’à 60 FPS en 4:2:2 10 bits pour la réalisation de clips vidéo exceptionnels. Bien évidemment il est important de rappeler que nous sommes ici sur un capteur Micro 4/3 et qu’il est donc plus compliqué pour le GH5 d’affronter les conditions de basse luminosité. Néanmoins il se défend un minimum et si cette question de montée en ISO est importante pour vous, orientez-vous peut-être plutôt vers le GH5 S. Pour en revenir au GH5, vous avez entre les mains des performances très intéressantes dans cette gamme de prix mais il est important de garder en tête les points forts et les faibles d’un capteur Micro 4/3. Vous n’aurez pas le plaisir de travailler facilement sur la faible profondeur de champ et il ne sera pas facilement pour vous de réaliser des prise de vue en très grand angle (design d’intérieur, VLOG en « face cam »,…). Cependant, vous aurez l’avantage d’avoir des optiques abordables et moins encombrante que celles d’un Plein Format.

De plus, si vous cherchez à photographier/filmer des sujets éloignés, le Micro 4/3 vous permet de zoomer loin, très loin, pour un coût optique raisonnable et un encombrement encore une fois restreint. Autres avantages du Micro 4/3 et donc du GH5, le boîtier ne surchauffe pas, l’autonomie est aussi bonne que sur un boitier Reflex, et le Rolling Shutter est moins important que sur beaucoup de capteurs plus grands.